Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 20:49
Appel à la mobilisation afin de préserver nos communes.

Samedi prochain sera une grande journée de protestation des élus puisque depuis deux ans, dans le cadre de la réduction des déficits, l’Etat a décidé une baisse drastique des dotations versées aux communes.  Cette baisse importante conjuguée aux dépenses supplémentaires met en danger l’avenir des communes. Cela signifie, des difficultés croissantes pour les communes en matière de financement de projets, de réalisation d'investissement, de maintien des services publics communaux....

Le 19 septembre les élus de toute la France vont se mobiliser pour dénoncer cette situation.

Je vous invite à soutenir cette mobilisation en signant massivement la pétition « Appel pour les communes de France le 19 septembre »  sur le site www.change.org. .

Pour plus d'informations, vous trouverez deux communiqués de presse ci-après.

Bonne lecture à tous !!

Dany Ledoux

Maire

 

 

Journée nationale d'action : l'AMF appelle les élus et les citoyens à se mobiliser le 19 septembre prochain.

L’Etat a décidé, d'ici à 2017, de réduire de 30% les dotations accordées jusque-là aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions. Aujourd’hui, le rôle essentiel des communes et de leurs communautés à assurer, au quotidien, les services de proximité pour les 66 millions de Français, est menacé et l’activité économique des territoires est également fragilisée. Cette baisse massive, et sans précédent, qui concerne chaque commune et intercommunalité, détériorerait les ressources de nos collectivités déjà fortement impactées par de précédentes mesures financières défavorables, comme la suppression de la taxe professionnelle. 17 375 communes et intercommunalités ont déjà délibéré pour apporter leur soutien au combat mené par l’AMF. L’AMF ne conteste pas la nécessité de réduire la dette publique. Mais seuls 9,5% de la dette est imputable aux collectivités. Et à l’intérieur de ces 9,5% seuls 4% sont de la responsabilité des communes et intercommunalités, alors que l’effort qui leur est demandé atteint 25%. Cette situation est vécue comme une injustice et une erreur économique. Pour réaffirmer l’attachement à la commune, premier et incontournable échelon de proximité, l’AMF propose par ailleurs aux Français de signer « l’Appel du 19 septembre pour les communes de France » en accès direct sur le site internet de l’AMF et qu’il ne faut pas hésiter à relayer largement. Plus le nombre de signatures sera important, plus le mouvement marquera les esprits. Le 19 septembre, tous les Français doivent faire « cause commune » : c’est leur vie quotidienne, c’est la qualité du vivre ensemble et l’avenir d’un patrimoine républicain qui sont en jeu. Dans le même temps, fidèle à sa tradition républicaine, l’AMF continuera à dialoguer avec l’État pour défendre les valeurs qui nous rassemblent.

 

 

 

 

RÉDUCTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX ?

BAISSE DE L’INVESTISSEMENT ?

HAUSSE DES IMPÔTS LOCAUX ?

L’État a décidé de réduire de 30% les dotations qui étaient jusque-là accordées aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions, y compris les plus vitales. Les communes et leurs intercommunalités font d’ores et déjà des efforts de gestion mais quelle institution, même très bien gérée, pourrait supporter une telle baisse ? La vie quotidienne de 66 millions de Français, largement liée aux actions des communes, peut-elle être considérée comme une simple variable d’ajustement comptable ?

NOUS DEVONS AGIR DÈS MAINTENANT. Le risque est présent et il concerne chaque habitant de chaque commune de France sans exception. Si rien n’est fait, les communes et intercommunalités se verront lourdement imposer trois options :

La première : Réduire fortement les « services du quotidien » proposés aux citoyens ? Logements, crèches, écoles, cantines, centres d’action sociale, transports, équipements sportifs et culturels, environnement, tri et collecte des déchets… Les habitants ne peuvent être privés des services essentiels qui assurent le cadre de vie et fondent le lien social, le vivre ensemble !

La deuxième : Renoncer aux investissements préparant l’avenir ? Travaux d’infrastructures, aménagements pour accueillir les entreprises créatrices d’emploi… L’attractivité du pays et l’activité économique en souffriraient sans délai et très directement.

La troisième : Augmenter les impôts locaux ou les tarifs des services proposés ? Ce serait financièrement intenable pour beaucoup de Français.

Notre réponse est claire : C’EST NON !

Aussi, nous invitons toutes celles et tous ceux qui veulent que leur commune vive et que leur vie quotidienne s’améliore, à se mobiliser et à signer « L’Appel du 19 septembre pour les communes de France », sur le site : www.change.org

Partager cet article

Publié par Pierre GUICHEMERRE Mairie de Hyenville
commenter cet article

commentaires

Mairie de HYENVILLE

7 rue de la Girardière
HYENVILLE
50660 QUETTREVILLE SUR SIENNE 
 
La mairie est ouverte au public
le mardi de 9h30 à 12h30
et le vendredi de 15h30 à 18h30.
 
En cas d'urgence :
contacter Dany LEDOUX, maire,
au 06 44 73 41 95

Le site de QUETTREVILLE

La météo à Hyenville

Horaires de marées

Recensement

Je viens d'avoir 16 ans, je dois me faire recenser en mairie dans les 3 mois qui suivent mon anniversaire.

J'ai juste à me rendre à la mairie avec une pièce d'identité et un livret de famille à jour.

Je serai ensuite convoqué(e) à la journée de défense et citoyenneté.

 

 

Location de la salle communale